Ethologue – Comportementaliste animalier

LE CONSEIL DE LA SEMAINE : on ne dérange pas un chien qui mange !

LE CONSEIL DE LA SEMAINE : on ne dérange pas un chien qui mange !

LE CONSEIL DE LA SEMAINE : on ne dérange pas un chien qui mange !

La troisième règle de respect chez le chien concerne le respect du repas. Contrairement à ce que l’on entend souvent, il ne faut jamais déranger un chien qui mange ! Que ce soit dans sa gamelle ou, pire encore, s’il ronge un os.

On prétend à tort que déranger un chien qui mange lui apprend à accepter d’être dérangé lorsqu’il mange et évitera ainsi tout accident, avec un enfant par exemple. On entend ainsi régulièrement des propriétaires de chiens expliquer qu’ils retirent la gamelle de leur chien alors qu’il est occupé à manger, ou vont touiller dans son plat, ou encore le caressent lorsqu’il mange.

Or, il faut déjà savoir que même si vous avez « réussi » à apprendre à votre chien à accepter que vous le dérangiez quand il mange, ce n’est pas pour cela qu’il acceptera que d’autres personnes le fassent. Vous n’évitez ainsi pas un accident éventuel avec un enfant ou un visiteur.

Ensuite, déranger un chien qui mange outrepasse l’une des règles de respect fondamentales chez le chien, à savoir que chacun mange à son tour suivant l’ordre hiérarchique établi, mais que lorsqu’un chien a terminé de manger et que c’est au tour du suivant, le précédent ne revient jamais sur la nourriture. S’il le fait malgré tout, le chien occupé à manger défendra son droit et une bagarre pourra s’ensuivre. En d’autres termes, votre chien se sent non respecté lorsque vous le dérangez alors qu’il mange, et encore plus si vous lui retirez son plat.

Enfin, et c’est le plus important, les conséquences d’une telle approche risquent de mener au résultat inverse. C’est-à-dire que plus on dérange un chien qui mange, plus celui-ci se sentira non respecté et surtout verra sa nourriture menacée, plus il voudra la protéger, et donc plus il deviendra agressif lorsqu’on le menacera de lui retirer sa nourriture… et plus, donc, on risque l’accident. A l’inverse, un chien qui n’a jamais été dérangé restera serein et calme lorsqu’on s’approchera de lui car il ne pensera pas sa nourriture menacée. Il ne réagira donc pas agressivement si un enfant s’approche de lui alors qu’il mange. Et si, malencontreusement, l’enfant vient réellement le déranger, il sera bien surpris, vexé et contrarié, mais cela s’arrêtera là ; pour autant, bien évidemment, que la situation ne se reproduise pas.

Dans tous les cas, les conseils les plus avisés sont certainement d’attendre que les invités soient partis pour donner à manger à son chien, ou fermer la porte de la cuisine pour laisser son chien seul et tranquille lorsqu’il mange, et ne pas donner d’os à son chien lorsqu’on a ou que l’on s’apprête à recevoir des invités. Et bien sûr, expliquer aux enfants dès leur plus jeune âge qu’il ne faut jamais déranger un chien qui mange !