Ethologue – Comportementaliste animalier

LE CONSEIL DE LA SEMAINE : vous estimez devoir punir votre chien, mais comment faire tout en le respectant ?

LE CONSEIL DE LA SEMAINE : vous estimez devoir punir votre chien, mais comment faire tout en le respectant ?

LE CONSEIL DE LA SEMAINE : vous estimez devoir punir votre chien, mais comment faire tout en le respectant ?

Une punition ne peut être administrée qu’à un chien qui a fait quelque chose qu’il ne peut pas faire et qu’il SAIT qu’il ne peut pas la faire. Veillez donc à être très clair dans les règles et dans l’éducation. Soyez constant aussi : un chien ne peut pas comprendre qu’il peut faire quelque chose un jour et pas le lendemain.
Une punition doit également être administrée au MOMENT même où le chien agit mal, ou au plus tard dans les 10 secondes suivant son méfait, jamais plus tard !
Enfin, une punition ne doit pas être physique, contrairement à ce que l’on voit encore souvent malheureusement. Dire un « Non ! » ferme et clair suffit amplement à faire comprendre à votre chien que vous n’êtes pas content de lui. Répétez ce « Non ! » jusqu’à trois fois, de plus en plus fermement, s’il ne réagit pas. A la quatrième fois, vous pouvez alors éventuellement sévir un peu plus en prenant votre chien par la peau du coup et en le secouant LEGEREMENT (donc sans le soulever du sol bien évidemment !) tout en répétant un quatrième « Non ! ». Si à ce stade-là votre chien ne vous obéit toujours pas, c’est qu’il y a clairement un problème quelque part dans votre éducation ou votre relation avec lui. Mieux vaut alors consulter un comportementaliste pour comprendre ce qui ne va pas avant d’en venir à manquer de respect à votre compagnon.