Ethologue – Comportementaliste animalier

LE CONSEIL DE LA SEMAINE: Il ne faudrait jamais punir un chien dans l’apprentissage !

LE CONSEIL DE LA SEMAINE: Il ne faudrait jamais punir un chien dans l’apprentissage !

LE CONSEIL DE LA SEMAINE: Il ne faudrait jamais punir un chien dans l’apprentissage !

Lorsqu’un chiot ou un chien adulte est en apprentissage, il ne sait pas encore ce que son maître attend de lui. Lui infliger une punition sera dès lors perçu par le chien comme incompréhensible et injuste.
Par exemple, votre chien ne sait pas encore qu’il n’a pas le droit de mordiller un pied de chaise. Il ne faut dès lors pas se mettre en colère lorsqu’il le fait, mais simplement lui dire un « Non » doux mais ferme lorsqu’il s’apprête à mordiller et le récompenser lorsqu’il cesse en lui tendant un jouet, qu’il peut mordiller. Dans le même ordre d’idées, si votre chiot ne sait pas encore que les déjections doivent se faire à l’extérieur, il ne faut pas le punir lorsqu’il se soulage dedans, mais plutôt le féliciter lorsqu’il le fait dehors.
C’est tout le principe de l’éducation par renforcement positif -> renforcer les bons comportements plutôt que punir les mauvais. Cette technique est beaucoup plus respectueuse de l’animal et bien plus compréhensible pour lui.
On ne peut en effet punir un chien que lorsqu’il fait quelque chose qu’il ne peut pas faire et qu’il sait déjàqu’il ne peut pas le faire.
Et, bien sûr, la punition ne consiste jamais à frapper son chien ! Juste à lui montrer que l’on est en colère et déçu par son comportement. Tout au plus, pour les fautes un peu plus importantes, l’attraper légèrement par la peau du cou (punition qu’utilise la maman avec ses chiots, donc parfaitement claire pour le chien).
Respectez votre chien et il vous respectera !