Ethologue – Comportementaliste animalier

LE CONSEIL DE LA SEMAINE: Vous rêvez d’un border collie, berger australien, jack Russell ou autre race extrêmement énergique mais ne disposez pas de tout le temps nécessaire à consacrer à ce type de race ? Voici la solution :

LE CONSEIL DE LA SEMAINE: Vous rêvez d’un border collie, berger australien, jack Russell ou autre race extrêmement énergique mais ne disposez pas de tout le temps nécessaire à consacrer à ce type de race ? Voici la solution :

LE CONSEIL DE LA SEMAINE: Vous rêvez d’un border collie, berger australien, jack Russell ou autre race extrêmement énergique mais ne disposez pas de tout le temps nécessaire à consacrer à ce type de race ? Voici la solution :

Ces races à la mode attirent beaucoup de monde, ne fût-ce que par leur intelligence, leur grâce et surtout leur énergie insatiable. Mais justement, c’est là que le bât blesse, car il est presque impossible, sauf si on ne travaille pas – et encore -, de consacrer à ce type de chiens tout le temps de balade, d’exercice physique et de travail intellectuel dont ils ont réellement besoin. S’en suivent des troubles comportementaux de tous types, allant de la destruction à l’agressivité en passant par les aboiements intempestifs.
 
Alors que faire ? C’est très simple : se tourner vers les refuges qui regorgent de chiens cherchant une nouvelle famille, dont des border collie, bergers australiens et jack Russell.
Et choisir bien évidemment un chien plus âgé. A partir de 7-8 ans, les besoins en exercice physique et intellectuel de ces races est diminué de plus de la moitié pour la plupart d’entre eux. Il devient dès lors possible de réaliser son rêve : avoir un chien de la race qui vous plaît, sans prendre le risque de ne pouvoir répondre à ses besoins !